Rendez-vous en terre inconnue

Written by sophie on. Posted in Vietnam

 Dans ce nouvel épisode, nous allons suivre les aventures de Sophie et Guillaume, à la rencontre des minorités du nord du Vietnam! Nous allons partir pour 2 jours de randonnée dans les montagnes autour de Sapa.

 

 Accompagnés de leur guide, Sophie et Guillaume traversent les rizières en escalier sur les sentiers parfois abrupts et glissants. Heureusement, la chance est avec eux: après des jours de pluie, il faut enfin beau dans la région!

Les paysages sont magnifiques…une vue à couper le souffle.

 La première étape se fera au village de Lao Chai. C’est l’occasion de rencontrer des hommes et femmes appartenant aux 3 minorités principales de la région: les Hmong noirs, les Dao rouges et les Giay. Saviez-vous qu’il existe 54 ethnies minoritaires au Vietnam et qu’ils représentent tout de même 14% de la population soit 13 millions d’individus!

 On les distingue grâce à leur costume traditionnel. Les Hmong sont tout en noir (cf ci-dessous), les Dao ont un turban rouge sur la tête et se rasent cheveux et sourcils et les Giay portent des corsages très colorés (cf photo dans les rizières plus loin)

 

 Et c’est repartie pour la grimpette! Nos aventuriers ont choisi la meilleure saison pour se rendre à Sapa, c’est la période « jaune », là où l’on récolte le riz. Les rizières sont encore plus belles et tous les villageois sont au travail dans les collines!

 En chemin, ils vont croiser une drôle d’installation, faite pour distiller l’alcool de riz. Ils ne savent pas encore qu’ils gouteront une de ses variantes le soir même ;)

 

 La journée n’est pas finie : Sophie et Guillaume vont maintenant aider les villageois. Après la théorie expliquée par la guide il est temps de passer à la pratique: on coupe les tiges avec une serpe et on les laisse sécher dans la rizière.

 

Ensuite, on récupère les tiges, on les tient avec une sorte de nunchaku et on fouette le tout le plus fort possible dans un reservoir pour faire tomber les grains de riz.

Après l’effort, le réconfort! Nos deux amis ont bien mérité une petite baignade dans le ruisseau au fond de la vallée.

 Le soir, en rentrant dans leur Homestay, ils s’apercoivent qu’ils sont seuls avec la propriétaire, leur guide et un autre guide de la région venu passer son jour de repos dans ce havre de paix. Ils vont donc avoir la chance de cuisiner un repas typiquement vietnamien avant de le déguster « en famille ».

Après une bonne nuit de repos et des crêpes au miel au petit déjeuner :) il est l’heure de repartir pour la deuxième et dernière journée de ce périple.

La marche est un peu plus dure que la veille, avec des passages franchement difficiles. Heureusement nos deux aventuriers n’ont peur de rien et traversent chutes d’eau et forêts de bambou sans encombre.

Ce n’est pas un vieux pont de singe tout délabré au dessus des rapides qui va les faire renoncer!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin. Un minibus les attends au bout du chemin pour les ramener à Sapa… 

 Bon allez, on arrête le délire! En tout cas ce fut certainement parmi les 2 meilleurs jours depuis notre départ. On a eu une chance pas possible entre le ciel bleu, la guide rien que pour nous, la récolte du riz… c’était parfait! Ce n’est pas le cas pour beaucoup de personnes qui partent faire la même randonnée que nous. Pour certain cela se transforme plutôt en cauchemar…

 On a profité de notre jour restant pour visiter Cat Cat, un petit village qui ne nécessite pas de guide.

C’est une balade agréable (même si ça descend et monte sérieusement), mais beaucoup trop fréquentée. Le chemin est parsemé de cahutes vendant toutes sortes de choses au touristes…

En bas, on peut profiter de la fraicheur de la cascade et du ruisseau.

Sapa aura aussi été l’occasion de découvrir une nouvelle façon de cuire du riz: directement dans le bambou. C’est super bon, surtout avec quelques brochettes et des cacahuètes écrasées!!!

Tags: , ,

Comments (4)

  • mum catherine

    |

    Sophie à la cuisine et Guillaume au travail dans les rizières ?!
    ce ne sont pas plutôt les femmes qui travaillent dans les rizières?

    Les images sont superbes et vous vivez une aventure formidable!je vous envie!
    bizzz

    Reply

  • Jean-Mi

    |

    Super photos ! vous voyez du paysage et vous allez dans les villages, ça a l’air vraiment sympa :) )

    Reply

  • Alizee

    |

    Je regarde ça entre mon cours de controle de gestion et de droit fiscal… j’ai franchement la haine ^^ Heureusement, revoir vos bouilles me met du baume au coeur. La cuisine à l’air délicieuse et les vues somptueuses, profitez bien. bisous!!!

    Reply

  • Nico

    |

    Et ce n’était pas encore la fin du riz…
    Vraiment sympa cette petite découverte des rizières !

    Reply

Leave a comment